Tu Know Ma Life, ou bien

Tu-Know-Ma-Life-You-Talk-Cmr
Tu Know Ma Life, c’est ma nouvelle découverte « websérie » made in 237 en mode Diaspora et complètement géniale (ps: elle n’est pas si nouvelle que ça, mais comme je suis parfois déconnectée… »)

Tu Know Ma Life, c’est un casting 100% k-mer*, mixte et des thèmes de tous les jours: relation fille-garçons, familles recomposées, infidélité..etc. La particularité et la beauté de cette série pour moi est qu’elle est d’une part réaliste et d’autre part représentative de cette part de  la diaspora africaine en France que les statistiques, les journaux, les magazines et la télé semblent tous s’interdire de présenter. Elle représente cette diaspora dont j’ai un temps fait partie, et qui se sent toujours frustrée des discours négativistes sur l’immigration en France. Je m’explique….De nombreuses familles africaines, au vue de l’incurie qui règne parfois dans nos écoles supérieures, font le choix d’expatrier leurs enfants pour leur permettre de faire des meilleures études et aspirer à un avenir plus radieux. Ces jeunes sont cultivés, ont de l’intérêt pour les études, parlent bien et n’ont rien à envier à tout autre étudiant ayant vécu sur le sol français toute sa vie, tout en restant particulièrement et totalement eux (MADE IN AFRICA).

Cette digression faite, je reviens sur la série « Tu Know Ma Life ». Comme je le soulignais plus haut, on retrouve plusieurs personnages haut en couleur, Medjo & Laetitia, les amoureux, complètement amoureux (la répétition en vaut la peine), Malep, le dragueur invétéré et ses nombreuses conquêtes, Gaëlle, la fille indépendante et qui s’assume. Je ne citerais pas tous les personnages car j’ai envie que vous alliez plus loin et parce qu’en toute chose, chacun a ses préférés et j’ai décidément les miens. « Tu Know Ma Life » c’est une expression qui se balade entre l’argot Camerounais, le français de Molière et les onomatopées typiquement de chez nous. C’est une bande originale agréable, un son par-ci, par là, sans aggression et toujours en mode 237, « Camer O Bosso »* comme on dit parfois chez nous.

Lorsqu’il s’agit d’apprécier, on ne saurait être long. Si je devais résumer les raisons pour laquelle, on ne saurait se passer de « Tu Know Ma Life », je dirais:

1. Des personnages attachants

2. Des sujets qui n’ont pas de couleur, que l’on soit noir, camerounais, chinois, blanc, du moment qu’on est entre 21 et 35 ans, qu’on a été un jour étudiant, amoureux, à la recherche, joueur ou tout cela en même temps, on ne peut que se faire plaisir.

3. Un humour rafraichissant, sans lourdeur, sans violence, agréable et bien placé en tout temps.

4. Une image super positive de cette diaspora camerounaise, africaine.

5. Une preuve s’il en était encore que l’avenir du monde, de l’Afrique, réside décidément dans sa jeunesse.

Je vous invite à regarder le premier épisode ci-dessous,  et n’hésitez pas non plus à vous abonner à la Chaine YouTube « You Talk Cmr » car je n’ai aucun doute que  « Tu Know Ma Life » n’est que la première étape d’une longue série de découvertes exceptionnelles.

Anna♦

The following two tabs change content below.
Anne Christelle
Originaire du Cameroun, âgée de 28 ans, professionnelle du marketing dans la vie de tous les jours et bloggeuse. Je blogue pour faire découvrir et faire aimer la culture africaine. Je blogue car je crois fermement que l’appropriation culturelle est essentielle pour le développement d’un peuple. C’est ma petite pierre à l’édifice d’une Afrique rayonnante, mon rêve!

6 thoughts on “Tu Know Ma Life, ou bien

  1. Bon beuh.. On va dire que ce n’est peut être pas tout simplement mon style. Au moins j’ai fait l’effort de regarder le premier épisode!
    Anyway l’initiative est à encourager. Bravo à eux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *