Il y a aussi de l’espoir- Together For Blaise

espoir-steve-mvondo
L’espoir fait vivre, l’espoir nourrit, l’espoir est la sève à laquelle nombre d’entre nous, nous abreuvons pour continuer le chemin parfois si sinueux de la vie.

Dans un pays comme le Cameroun et de façon générale dans des pays au niveau de vie encore peu élevés, dans des pays où l’état n’arrive pas encore à protéger efficacement le plus grand nombre de ses citoyens, l’espoir est souvent la seule arme qui reste aux uns et aux autres pour faire face aux difficultés.

L’espoir est aussi, je le pense sincèrement, la motivation première de nombre d’entre nous qui décidons du jour au lendemain de faire quelque chose pour notre prochain (comme on le dit bibliquement- temps de carême oblige pour la fervente chrétienne que je suis). Je n’ai nul doute, en effet que c’est l’espoir qui a motivé le photographe Steve Mvondo dans l’aventure impromptue et pleine de coeur dans laquelle il s’est lancé et qui porte désormais le nom « Together For Blaise« .

Blaise, est un jeune de dix-neuf ans lui aussi plein d’espoir. Il rêve notamment de devenir informaticien. Blaise ainsi décrit a le rêve de nombreux adolescents au Cameroun et ailleurs. Un jeune, somme toute normal, banal. Mais Blaise plein d’espoir, ambitieux, Blaise est a priori mal parti car c’est un enfant de la rue. Steve Mvondo au fil de ses « marches » ou « waka » (comme on dit chez nous au Cameroun, pour désigner une balade), a rencontré le jeune Blaise. Il a fait plus que le rencontrer, il a écouté, il a voulu se nourrir de son espoir.

C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de partager cette initiative avec vous. En effet, trop souvent, nous avons l’opportunité dans la vie, d’aider l’autre, de lui redonner de l’espoir. Mais nous nous laissons happer par nos propres vies, nos propres difficultés et nous laissons trè peu de place à la compassion, à l’ouverture. Steve Mvondo a voulu pour une fois s’arrêter et faire ce que nous devrions tous faire plus souvent (et ce quelque soit le pays du monde où nous nous trouvons car la misère n’a pas de frontières): écouter, s’ouvrir et se dire « si je pouvais l’aider… ». Armé de cette résolution et au travers de son talent de photographe et de la plate-forme qu’il s’était créé à cet effet sur Facebook, Steve a agi pour redonner de l’espoir. Il a partagé avec nous, internautes, l’histoire de Blaise. Il est allé plus loin en se renseignant sur les voies et moyens pour aider au moins-ce cet enfant-là, à sortir de la rue.

Steve nous a ainsi permis de découvrir une association au Cameroun, basée à Douala et spécialisée dans l’accueil des enfants auparavant vivant dans la rue. Avec l’aide du ministère des affaires sociales et des âmes de bonne volonté, l’association AGAPE propose gîte et couvert à ces enfants, leur donnant ainsi une chance de réinsertion. Au terme d’une petite enquête menée par l’agence, le jeune Blaise a été recueilli.

Steve Mvondo nous invite donc tous à un élan de générosité au travers de dons à cette association pour subvenir aux besoins spécifiques de Blaise et pourquoi pas d’autres enfants du centre. Ayant arrêté l’école au CM1 et de par son âge, Blaise ne pourra pas être re-scolarisé au sens strict du terme. Le but est de lui permettre d’intégrer un centre de formation en informatique, se préparer à un métier, en l’occurence celui qui est cher et avoir des armes pour affronter la vie, et s’assumer. Le bel élan de générosité a déjà entraîné des promesses de professionnel de l’informatique désireux de lui ouvrir leurs portes au terme de sa formation. Que d’espoirs!

Cette initiative à laquelle je compte participer, me redonne de l’espoir. Espoir que mon pays peut changer et que les choses peuvent aller mieux. Espoir qu’il y a encore des âmes de citoyen qui sommeillent en beaucoup d’entre nous (les réactions sur la page Facebook le prouve).   Ainsi parler de Steve Mvondo et de #TogetherForBlaise dans cet espace, c’est une première étape de ma contribution et c’est surtout l’occasion de mettre en lumière un acte noble et permettre à un plus grand nombre de personnes de participer

Découvrez l’action en cours sur la page Facebook de Steve Mvondo en cliquant ici.
Participez à la collecte de fonds actuellement en cours sur le site Leetchi.com (un clic sur le texte surligné)

L’espoir n’a pas de frontières, la charité n’a pas de limites. Avec l’espoir, mon pays le Cameroun finira par trouver sa voie, je n’en doute point.

XoXo,

Anna♦

The following two tabs change content below.
Anne Christelle
Originaire du Cameroun, âgée de 28 ans, professionnelle du marketing dans la vie de tous les jours et bloggeuse. Je blogue pour faire découvrir et faire aimer la culture africaine. Je blogue car je crois fermement que l’appropriation culturelle est essentielle pour le développement d’un peuple. C’est ma petite pierre à l’édifice d’une Afrique rayonnante, mon rêve!

2 thoughts on “Il y a aussi de l’espoir- Together For Blaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *