2 mars 2015

Quand autisme rime avec artiste..

Autisme,  ce mot et tout ce à quoi il renvoie, a une place toute particulière dans ma vie depuis plus de vingt ans aujourd’hui. Pour cause, mon petit-frère, juste avec trois ans d’écart est atteint d’autisme. Nous l’appellons affectueusement Luco
Autisme
Affiche Exposition Bell Siade Luc Olivier. Crédits: Centre Orchidée Home.

Si pour bien d’enfants et de famille, autisme est synonyme de fatalité, d’abandon, de tristesse parfois même de honte, chez nous, il n’a jamais été question de cela. Comment aurait-il pu en être ainsi? Luco était le premier garçon, le soleil de son père et de sa mère, au teint commercial* et avec ce sourire permanent et angélique jusqu’à ses deux ans. Et puis, le silence, les cris parfois de plus en plus répétés, les tics et autres comportements qui nous semblaient parfois étrangers. Pour moi, une constante a toutefois toujours demeuré, notre passion commune pour la musique...

Toutefois, je ne souhaite pas revenir dans ce billet sur les aspects négatifs de la vie avec un enfant atteint d’autisme. Je ne souhaite même pas rentrer dans des explications scientifiques pour vous expliquer ce que c’est qu’en fait l’autisme. Je la rangerai tout simplement dans la case des handicaps, qui nécessite de l’entourage « amour » et « dévouement » pour l’être aimé. De l’amour, Luco a en reçu à profusion, notamment avec la naissance de sa petite soeur chérie Débora (elle-aussi bloggeuse ici).  Luco a en reçu à profusion avec la volonté inconditionnelle de notre chère mère de lui assurer un avenir meilleur, un horizon. Pour lui et de nombreux autres enfants dans la même situation et avec l’appui de mécènes, elle créee il y a près de dix ans aujourd’hui, le Centre Orchidée Home, centre unique dans son genre au Cameroun, pour la prise en charge et la rééducation des enfants atteints de troubles autistiques ou d’autres troubles du développement. Luco en sera l’un des élèves les plus assidus pendant ces dix ans. Pour lui, comme pour chaque enfant, un programme individuel est mis en place. Dans le cadre de son programme, il découvrira le sport et la peinture. Il apprendra à s’assagir et à développer de meilleurs mécanismes de communication avec le monde.

Le travail de Mum a payé. Dans moins de dix jours (le 12 Mars 2015), Luco aura sa première exposition bien à lui. Une exposition pour ses toiles de futur maître, pour ses toiles d’artiste-peintre, pleines de chaleur, expression des pensées qui virevoltent à n’en pas finir dans son cerveau. Luco n’est plus simplement un autiste, Luco est un artiste-peintre. Ecrire ses mots sur ce clavier, m’emplit d’émotion. Je dois m’arrêter, relire, pour m’assurer de la réalité de ce que j’écris.

Cette exposition n’est que le début. Des toiles, une ligne de produits dérivés dont vous avez à la une l’un des t-shirts en avant-première. Nous n’aurons dans notre accompagnement que le ciel comme limite. Ma chère et tendre mère nous a donné à tous une leçon d’ambition, de courage et de persévérance. Je souhaite que d’autres parents d’enfants autistes, renoncent à la fatalité et tout comme elle, prennent le taureau par les cornes car il y a toujours un beau résultat au rendez-vous.

Je vous invite donc tous Chers Lecteurs vivant au Cameroun, à nous faire du 10 au 14 Mars 2015 un coucou, à l’Immeuble Ibanne sis au Plateau Jos à Bonanjo, Douala. De beaux moments en perspective. Vous pourrez admirer les toiles de Luco, mais aussi acheter la toute première collection de t-shirts et sacs « Esprits Libres By Luco ». 

Anna♦

Partagez

Commentaires

Intheeyesofleyopar
Répondre

Quand j'ai lu le titre je m'attendais à de l'émotion et j'en ai eu pour mon grade.une belle leçon d'amour dont on ne retient que les côtés positifs.
Bravo à vous... bravo à lui

Anne Christelle
Répondre

Merci à nous, merci pour lui.

Banzeu
Répondre

Je Suis Luco...
Pour apprendre à peindre ma passion verte sur une toile de fer
Je suis Luco...
Pour apprendre la valeur de la perseverance avec un timbre d'assurance
Je suis Luco
Simplement parce que je suis Humain, simplement parce que je suis...Luco

Anne Christelle
Répondre

Merci my dear. Bisous.