A la découverte de Lorenoare

Lorenoare

Coucou, coucou les amis,

Aujourd’hui, nous prenons une pause en image et en musique, venez découvrir Lorenoare.

Lorenoare est une artiste camerounaise relativement jeune (une trentaine d’années tout au plus) mais oh combien talentueuse. Elle semble exercer depuis quelques années maintenant, mais pour tout vous dire (en l’occurrence depuis 2007, avec un premier  album en 2011), je n’avais jamais entendu parler d’elle avant le 29 Avril 2016.

Ce jour, Mum nous propose une sortie impromptue en famille (mon frère, ma sœur, Lil Princess en gestation et sa future maman, moi). A 18 heures, nous étions informés de la sortie, et devions tout faire pour être prêt à 19 heures et 30 minutes. C’est dire que nous sommes arrivés à l’Institut Français de Douala en mode panique (forcément, on a pas pu être prêt à l’heure), inquiets d’arriver en retard pour le concert, ce concert d’exception, le concert de Lorenoare.

Nous sommes entrés dans une salle remplie au quart (constat triste ou pas, d’ailleurs), mais à la fin du concert, cela ne se ressentait plus. Lorenoare a fait vibrer la salle au rythme de son univers si vivant et passionné. Cette belle artiste chante en ETON*, et éventuellement en Anglais. Elle rejoint ainsi une lignée d’artistes d’exception maniant avec art cette langue poétique. Je citerai la fantastique Sally Nyolo, et l’envoûtante Sanzy Viany dont je vous ai déjà parlé. Lorenoare relève avec générosité et dextérité le défi de se mettre au niveau de ces pointures de la musique Camerounaise.

Lorenoare est authentique et extrêmement généreuse. Pendant deux heures, elle nous a parlé d’amour, de relations parentales, de relation avec Dieu, et tous les autres sujets évoqués par les chansons de cette parolière unique. Découvrez l’une des plus belles en image ici. La chanson s’intitule « Vwale Ma » et signifie « Console-Moi ». C’est une représentation en concert à l’institut Goethe.

Cette sortie le 29 Avril 2016 a été rafraîchissante à pas mal d’égards: une sortie en famille pour partager la passion que nous avons tous chez nous de la belle MUSIQUE (endiablés nous étions), une découverte musicale heureuse, un moment de détente pour la future maman que j’étais.

Merci à Lorenoare pour ces moments d’exception. Découvrez sa page Facebook ici.

Si vous l’avez découverte, n’hésitez pas à partager avec nous votre expérience. Un commentaire, et je serai honorée.

Love, Anna♦

*ETON: dialecte de la tribu du même nom, issu du Centre du Cameroun, et appartenant au groupement BETI

The following two tabs change content below.
Anne Christelle
Originaire du Cameroun, âgée de 28 ans, professionnelle du marketing dans la vie de tous les jours et bloggeuse. Je blogue pour faire découvrir et faire aimer la culture africaine. Je blogue car je crois fermement que l’appropriation culturelle est essentielle pour le développement d’un peuple. C’est ma petite pierre à l’édifice d’une Afrique rayonnante, mon rêve!

One thought on “A la découverte de Lorenoare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *